Eva Quintas
Photographie et arts numériques

 

Accueil Curriculum Vitae Photographie Vidéo Multimédia

Installation photo-vidéo

   
   

• La Fusion des horizons - triptyque vidéo, 15 minutes (2016)
- Festival internacional de la Imagen (Manizales, Colombia), 2016
- Celebration Square, Ville de Mississauga, 2016
- Galerie de l'Université du Québec à Trois-Rivières, 2017
- Maison de la culture du Plateau Mont-Royal, 2017


   
   


Essai photo pour trois écrans vidéo sur le thème général de l'art, de la ville et de la citoyenneté.

- Images et textes (français, anglais et epagnol): Eva Quintas, Michel Lefebvre
- Musique: Thierry Gauthier

Réalisé lors d'une résidence d'artistes à Bogotá (CALQ / Mincultura), 2015

Voir la vidéo

Lire le texte de description

 

     
   
   
   

• Le Ravissement - triptyque vidéo, 15 minutes (2008-2011)
- Voix Visuelle, Ottawa (Ontario),été 2012
- Espace F, Matane (Québec), été 2009
- Manif d'art 4, Québec, (Québec), printemps 2008


   
   

 

Le Ravissement est une installation vidéo pour trois écrans sur le thème des métaphores amoureuses et guerrières qu'évoque le concept délicieusement ambigü du «ravissement».

Être ravi, c'est être capturé et enchanté à la fois (Roland Barthes).

Collaborateurs:
- Mathieu Leblanc (vidéo)
- Thierry Gauthier (audio)


Trois projections simultanées établissent des parallèles entre certaines modalités de la rencontre virtuelle et physique. L'écran central présente des mises en scène avec une dizaine de comédiens qui jouent le ravissement amoureux de plus en plus violent. Les deux autres écrans, à droite et à gauche, montrent une homme et une femme, à l'ordinateur, qui naviguent sur le Web parcourant des sites de rencontre et de réseautage social. Le tryptique est complété d'une bande sonore sur laquelle se greffent des narrations sur les définitions multiples du ravissement et des extraits de pourriels portant sur le désir de rencontre.

 


Détail de l'installation, Espace F, Matane (Québec), juin 2009

Voir l'extrait vidéo

   
   
   
   

• Sous le Sahel - Chroniques du Festival de l'Eau (2001-2004)
- Quinzaine des cultures, Cégep du Vieux-Montréal, octobre 2004
- Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce, Montréal, avril 2004
- Langage Plus, Alma (Québec), février 2004
- Espace Vidéographe, Montréal, mars 2002
- Maison du livre, de l'image et du son, Villeurbanne/Lyon (France), mai 2001

 

Cette installation est issue d'un projet de création collective ayant réuni en janvier 2000, au Burkina Faso, une dizaine d'artistes internationaux utilisant pour la plupart les technologies numériques du son et de l'image.

Initié par l'association française Les arts improvisés, le Festival de l'Eau s'est donné comme thème conducteur la rencontre entre les arts traditionnels et les arts technologiques, à travers la création éphémère et improvisée. Ainsi le groupe d'artistes nomades s'est transporté par la route et le fleuve dans six petits villages de la région du Mouhoun, installant à chaque fois un campement, un groupe électrogène et tout le dispositif nécessaire pour donner des concerts, auxquels étaient invités à participer femmes, hommes et enfants, musiciens, danseurs et chanteurs des villages.


Issu de cette expérience, mon projet est organisé en trois chroniques — la pirogue, les villages, les concerts — comprenant chacune une série photographique et une bande vidéo. L'agencement et le rendu des images réfèrent à l'essence même de la rencontre, au contraste des contextes high tech/low tech. Si l'intérêt peut-être au départ de nature ethnologique, le document est infiltré de méta-commentaires renvoyant à l'idée de construit, au côté fictionnel de notre perception de l'ailleurs.

 


Détail de l'installation, Espace Vidéographe, Montréal, mars 2002

   
   


   
   

Nuit bleue
Projection vidéo murale, en boucle, 2:29 minutes
La descente du fleuve la nuit. Une ambiance qui ouvre le parcours de façon ouverte, faisant appel à l'onirique.



Vidéo (Quicktime, 1,6 mg)

   
   


   
   
Le regard de l'autre
Mosaïque photo-vidéo- 120 x 132 cm
41 photographies vidéographiques 22x17 cm. + une bande vidéo en boucle, 7:35 minutes

Portraits des villageois burkinabés et petits rituels de brousse, de la danse du dimanche à la fabrication de la nourriture.
   


  Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos

Détail de l'installation, Maison du livre, de l'image et du son, Villeurbanne/Lyon, 2001

 





   
   


   
   

Les nuits atypiques
Mosaïque photo-vidéo- 120 x 132 cm

41 photographies vidéographiques 22x17 cm. + une bande vidéo en boucle, 8:22 minutes

Rencontres improvisées et concerts dans les villages où les musiciens techno se conjuguent à la musique et à la danse traditionelles des villageois.

   
Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos    






 
   
   


   
   

La descente du Mouhoun
Série de 8 photographies numériques de format de 40x60 à 75x100 cm
Bande vidéo, 8:55 minutes, présentée sur un téléviseur.


Les paysages du fleuve et de la brousse deviennent des lieux imaginaires où se promènent les animaux exotiques que nous n'avons jamais vus. De l'étonnement d'être là à la rencontre.



top