© Eva Quintas, « Ni une de plus / Ni una más», 2004, photographie numérique