© Eva Quintas, « Celle qui pourfend l'erreur», 2002, photographie numérique, 91 x 122 cm